Le Ministre de l’intérieur et de la décentralisation.

Vu la Constitution ;

Vu la loi n°3-2003 du 17 janvier 2003 fixant l’organisation administrative territoriale;

Vu la loi n° 21-2020 du 8 moi 2020 déterminant les conditions de mise en œuvre de l’état d’urgence et de l’état de Siège en République du Congo;

Vu ta loi n° 42-2020 du 18 août 2020 autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire en République du Congo : Vu le décret n°2003-20 du 6 février 2003 portant fonctionnement des circonscriptions administratives territoriales;

Vu le décret n°2017-373 du 22 août 2017 portant nomination des membres du Gouvernement;

Vu le décret n°2017-404 du 10 octobre 2017 relatif aux attributions du ministre de l’intérieur et de la décentralisation ;

Vu le décret n°2020-276 du 18 août 2020 portant prorogation de l’état d’urgence sanitaire en République du Congo ;

Vu la circulaire n°0007/PM-CAB relative aux mesures prescrites dans le transport aérien civil pour la réduction des risques de propagation de la pandémie COVID-19 ;

Vu les mesures prises par le Gouvernement dans le cadre de la lutte contre le coronavirus COVID-19 ;

ARRETE :

Article premier : Les frontières aériennes de la République du Congo sont ré-ouvertes ;

Article 2 : Les frontières terrestres, fluviales et maritimes demeurent fermées

Toutefois, ne sont pas concernés par le maintien de ta fermeture des frontières terrestres, fluviales et maritimes :

  • Les navires et bateaux cargos ;
  • Les véhicules de transport de
  • Les véhicules de transport des produits inflammables :
  • Les affrètements maritimes et fluviaux de l’État

Article 3 :  Les préfets de département et les agents de la force publique aux frontières sont chargés de l’exécution du présent arrêté qui sera enregistré et publié au journal officiel de la République du Congo.