Pour le chef de l’Etat congolais qui s’adressait, le 4 janvier, aux ambassadeurs et chefs de missions diplomatiques accrédités dans son pays, lors des échanges de vœux de Nouvel An, ce serait l’occasion pour la communauté internationale « d’examiner les contours du terrorisme et proposer des réponses appropriées contre cette nébuleuse ».

à lire aussi...

à voir...

format .pdf