Biographie

Ministre délégué, chargé de la décentralisation

Charles NGANFOUOMO est depuis le 30 avril 2016 ministre délégué auprès du ministre de l’intérieur, de la décentralisation et du développement local, chargé de la décentralisation et du développement local. Diplômé de l’Ecole nationale de l’administration et de la magistrature (ENAM) de l’université Marien NGOUABI de Brazzaville, Section Administration générale, il a, avant sa nomination au gouvernement, tour à tour occupé les fonctions ci-après :

  • 1989-1991 : Secrétaire général de la région du Niari;
  • 1991-1995 : Sous-préfet du district de Mossaka;
  • 1995-1997 : Secrétaire général de la région de la Cuvette;
  • 1998-1999 : Inspecteur divisionnaire de l’administration du territoire par   intérim;
  • 1999-2002 :  Directeur du cabinet du Ministre de la Santé;
  • 2002-2003 :  Directeur de cabinet du Président de la commission affaires             étrangères et coopération à l’Assemblée Nationale ;
  • 2007-2015 :  Préfet directeur général des collectivités locales ;
  • 2015-2016 : Préfet inspecteur général de l’administration du territoire.

Charles NGANFOUOMO est expert national des questions de frontières. Ce qui lui a valu d’assurer la Présidence par intérim de la Commission nationale des frontières de 2014-2016. Il est également expert national des questions de gouvernance et de lutte contre la pauvreté.

A ce double titre, il a dirigé plusieurs travaux à savoir : coordonnateur du groupe thématique ‘’Sécurité, gouvernance de la paix lors de la rédaction du document de stratégie de réduction de la pauvreté (2008-2010)’’ ; coordonnateur du groupe thématique ‘’ gouvernance politique, administrative et judiciaire lors de l’élaboration du plan national de développement (2012-2016)’’ ; Président de la Commission mixte des experts en matières des frontières avec le Gabon et l’Angola, Chargé de cours de rédaction administrative et de droit des collectivités locales à l’ENAM.

Il a fait plusieurs communications sur la décentralisation et la gestion des frontières au cours de divers colloques et séminaires tant au niveau national qu’international. Parmi celles-ci, figurent la planification locale au Congo ; la corrélation entre déconcentration et décentralisation (séminaire de formation des sous-préfets, Brazzaville 2005) ; la décentralisation au Congo et les problèmes de sa mise en œuvre : identification de quelques facteurs de blocage à caractère financier ou budgétaire (conférence des préfets, Owando 2010) ; la décentralisation au Congo (cours présenté à l’Université de Lyon 3 en France, à l’occasion des universités d’été de la francophonie 2011-2012).