Biographie

Ministre de la défense nationale

Charles Richard MONDJO est né le 28 janvier 1954 à Brazzaville. Il est marié et père de quatre enfants.

Il suit ses études secondaires à l’école militaire préparatoire général Leclerc (école d’enfants de troupe) de 1969 à 1975, puis intègre l’école d’officier de commandement de l’arme blindée et cavalerie (ABC) de Prora en République Démocratique d’Allemagne (RDA) en 1976.

En 1979, il rejoint le centre d’instruction de Makola à Pointe-Noire comme chef de section puis commandant de compagnie.

Muté au 15e bataillon d’infanterie mécanisé, il est nommé chef d’état-major dudit bataillon de 1981 à 1982.

Il est admis à suivre l’enseignement supérieur du 2e degré à l’académie des troupes blindées Malinovski de Moscou en URSS.

A l’issue de la formation, il est affecté au 1er Régiment blindé de Brazzaville, où il est nommé chef d’état-major puis commandant, chef de corps du régiment de 1987 à 1993.

En 1993, il assume les fonctions de directeur des enseignements et des études à l’académie militaire Marien NGOUABI à Brazzaville.

Il participe de 1991 à 1993 à des séminaires sur le droit international humanitaire organisés au Congo et au Cameroun par le CICR au profit des forces armées.

Affecté de nouveau à Pointe-Noire, il assume le commandement de la zone militaire de défense n°1 de 1997 à 2002.

Promu général de division en décembre 2002, il est nommé chef d’état-major général des forces armées congolaises. Il prend part au séminaire des hauts cadres du centre d’études stratégiques pour l’Afrique (CESA) en 2004 à Washington, puis aux différents travaux de mise en place de l’architecture de paix et de sécurité (APS) de l’Afrique et de l’Afrique Centrale.

Depuis septembre 2012, il est ministre en charge de la défense nationale.

Il est Grand Officier de l’Ordre du Mérite Congolais, Officier de la Légion d’Honneur et détenteur de plusieurs décorations internationales dans le cadre de la sécurité collective.