Le document d’environ cinq cents pages, approuvé le 6 juillet à Brazzaville, sera ensuite soumis en Conseil des ministres et au parlement pour adoption. Les priorités étant le capital humain et la diversification de l’économie à travers l’agriculture dans un sens plus large.

à lire aussi...

à voir...

format .pdf