Le programme conjoint, gouvernement-agences des Nations unies, visant à faciliter l’accès de cette couche sociale aux services sociaux de base a été lancé, le 24 février, à Sibiti par la ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire, Antoinette Dinga-Dzondo. Le Fonds pour les objectifs du développement durable qui en a financé à hauteur d’un milliard de FCFA exige des résultats concrets dans un délai de six mois.