Le gouvernement a annoncé un plan d’urgence pour venir en aide à deux cent mille personnes victimes des catastrophes naturelles dans plusieurs villes du Congo. Ce plan relance ainsi les activités dans les zones d’inondations tout en intégrant les populations vivant dans des localités difficilement accessibles.  « Les défis à relever dus aux inondations pour soulager les populations sont énormes », a déclaré, le 28 février, la ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire, Antoinette DINGA-DZONDO, lors de la réunion de coordination humanitaire avec les agences du système des Nations unies.