Mesdames et Messieurs ;

Depuis 1991, chaque 14 novembre 2022, l’humanité célèbre la Journée Mondiale du Diabète.

Son objectif est de mieux faire connaitre cette maladie à toute la création humaine, en mettant un accent sur ses moyens de prévention et de prise en charge.

Selon la Fédération Internationale du diabète, le diabète touche présentement près de 537 millions de personnes dont 60% dans les pays en développement et l’on s’attend à une augmentation à plus de 700 millions de malades d’ici 2040.

Au Congo, les études réalisées montrent que notre pays n’échappe pas à la montée exponentielle des cas de diabète.

Les données hospitalières révèlent un taux de prévalence de 7% de l’ensemble de la population congolaise et les médicaments et autres produits nécessaires à la prise en charge ne sont pas toujours disponibles.

A ce rythme et si rien n’est fait, le diabète risque d’impacter négativement à l’atteinte des Objectifs du Développement Durable en général, notamment la cible 4 de l’ODD n° 3 qui stipule : « d’ici à 2030, réduire d’un tiers, par la prévention et le traitement, le taux de mortalité prématuré dû à des maladies non transmissibles et promouvoir la santé mentale et le bien-être ».

L’organisation de la journée mondiale du diabète de cette année qui a pour thème « l’accès aux soins de diabète et l’éducation pour prévenir le futur », donne l’opportunité aux professionnels de santé, aux ONGs, aux associations d’intensifier la sen sibilation sur cette maladie.

Le Gouvernement travaille sur les huit (8) recommandations contenues dans le pacte mondial contre le diabète proposé par l’OMS dont : (i) la promotion des activités physiques et sportives et (ii) le renforcement du système de santé. 

Mesdames et Messieurs ;

Le diabète est une maladie qui favorise l’installation et les complications d’autres pathologies. 

On retrouve dans chaque famille, un à deux parents atteints du diabète. Ce qui occasionne des dépenses catastrophiques de santé et contribue par conséquent à la pauvreté.

A l’heure où le monde est confronté de plus en plus aux urgences de santé publique et avec la montée fulgurante des maladies non transmissibles, dont le diabète, les cancers et les maladies cardiovasculaires, le Gouvernement, les Professionnels de santé, les organisations de la société civile doivent se mobiliser dans un élan de solidarité autour de cette maladie chronique.

Chaque congolais, doit non seulement connaitre son statut diabétique, mais aussi et surtout avoir des connaissances sur les risques et moyens de prévention.

La tâche est certes complexe, mais pas impossible. 

Le Gouvernement exhorte les congolais à poursuivre les initiatives de création des clubs de marcheurs, organiser des journées de sensibilisation dans :  les lieux de travail, les quartiers, et dans les églises.

S’agissant du coût onéreux des soins du diabète, le Gouvernement, sous l’impulsion de Son Excellence Monsieur Dénis SASSOU NGUESSO, Président de la République, Chef de l’Etat, travaille de façon méthodique à la mise en place du mécanisme de solidarité qui, apportera une partie de la solution. 

Mesdames et Messieurs ;

Notre santé collective est déjà fortement menacée par l’éclosion inattendue des pandémies à très haute contagiosité et mortalité. 

Agissons contre la montée des maladies non transmissibles qui risque de compromettre l’amélioration de notre espérance de vie.

 Œuvrons donc tous, sur les leviers préventifs et promotionnels afin de réduire les prévalences des maladies non transmissibles, dont le diabète.

Pour cela, il nous faut :

    • Pratiquer et faire pratiquer les activités physiques et sportives dans nos familles, lieux de travail, églises, Associations, quartiers et villages ;

    • Renforcer nos connaissances et celles de nos proches sur les risques du diabète et ses moyens préventifs ;

    • Se faire dépister à temps, pour que chacun connaisse son statut diabétique ;

    • Adhérer et faire adhérer nos proches aux mécanismes de la solidarité dans le cadre du financement des soins du diabète.

Tel est le message d’espoir que le Gouvernement lance à tous les congolaises et congolais en cette journée mondiale du diabète 2022.

JE VOUS REMERCIE

EN FR