Le ministre de l’Enseignement technique et professionnel, Ghislain Thierry Maguessa Ebomé, a ouvert le 31 août la neuvième session ordinaire de la Commission d’agrément des établissements privés sous tutelle à Brazzaville.

Ghislain Thierry Maguessa Ebomé a indiqué dans son allocution d’ouverture que la Commission est caractérisée par la mise en œuvre du Plan national de développement 2022-2026 et l’organisation prochaine des états généraux de l’éducation. Le secrétaire permanent de la Commission, Jacques Elongo, a, pour sa part, présenté le nombre des dossiers en examen.

Au total, cent huit dossiers des écoles privées sont soumis à l’examen dont quatre-vingt-cinq dossiers pour les établissements d’enseignement technique et vingt-trois pour l’enseignement technique et professionnel.  De ces dossiers, a indiqué Jacques Elongo, soixante établissements ont reçu les agréments définifs, vingt-neuf les agréments provisoires et dix-neuf dossiers des établissements sont candidats à l’agrément provisoire.

Il a rappelé à cette occasion que la huitième session de la Commission d’agrément comptait cent soixante-trois dossiers des établissements technique, professionnel et de la formation qualifiante qui ne figurent pas à cette session tenant compte de la configuration gouvernementale.

Selon lui, quarante-et-huit dossiers avaient reçu des agréments définitifs à l’Enseignement technique et quarante-et-six des agréments provisoires. A l’Enseignement professionnel, dix-sept agréments définitifs et dix-sept autres provisoires.

Toutefois la Formation qualifiante avait reçu onze dossiers pour agrément définitif et vingt-quatre pour agrément provisoire.   

EN FR